retour


Question :
Un personne récemment décédée souhaitait, selon ses dernières volontés, que ses cendres soient dispersées dans la Loire (fleuve). Est-ce autorisé?


Réponse :
La loi n° 2008-1350 du 19 décembre 2008 relative à la législation funéraire (Art.L. 2223-18-2) dit que: A la demande de la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, les cendres sont en leur totalité : Les rivières et fleuves sont en effet assimilés à la voie publique. De nombreuses sources, telles que l'association française d'information funéraire certifient que la dispersion de cendres est interdite dans un fleuve ou une rivière.